Publié le 5 octobre 2020

Les chroniques de Marie Py

....ah, ces tatoués !

Actualité

....ah, ces tatoués !

C’est marrant comme, dans les années 90, c’étaient plutôt les bad-boys / les taulards / les beaufs ou les midinettes amoureuses exclusivement de papillons, de roses ou de dauphins, les tatoués.

Alors expliquez-moi. Pourquoi, depuis maintenant une dizaine d’années, le tatouage est tout-à-coup devenu la normalité ? Et, parmis ces tattoos, on a quand même tout et n’importe quoi en terme de style… J’ai envie de dire que si vous n’avez pas remarqué, vous êtes soit, au choix :

  • Un sacré boomer
  • Aveugle (bien que je n’aie rien contre les gens atteints de cécité, hein, qu’on se le dise)

Alors amusons-nous à décrypter un peu tout ça.

C’est marrant comme, dans les années 90, c’étaient plutôt les bad-boys / les taulards / les beaufs ou les midinettes amoureuses exclusivement de papillons, de roses ou de dauphins, les tatoués.

L’ancre de bateau, d’abord. Non, le mec n’est pas un capitaine vaillant et la fille n’est pas une sirène non plus, à priori. Au risque de me répéter, je pense qu’il s’agit d’avantage de bons gros hipsters que de véritables marins d’eau douce. Un peu comme le triangle, dans un autre style. Là on est plus sur une personne qui sort d’une école d’Art ou qui a tout simplement un peu trop écouté Justice en 2007. Les Pink-Floyds ? Connaît pas. L’œil, c’est un peu le même trip de gens, d’ailleurs. Ou alors c’est un franc-maçon franchement pas discret. Passons maintenant à la carpe. Hé. A moins d’être un Yakuza, t’as l’air un peu con avec ce gros poisson dans le dos, pardon. Je passerai sur les écritures chinoises ou japonaises que ton oncle arbore fièrement, bah ouais, c’est écrit « Force et courage » sur son épaule. Bah on sait pas, ça. T’as vérifié tonton ? Si ça se trouve il est écrit « Table de pique-nique ». On sait pas.

Puis arrivent les bateaux de pirate. Aaaaah les bateaux.

Tu as dû passer par mille tempêtes. Et c’est ptet’ vrai, d’ailleurs, mais je trouve toujours curieux que ce soient de beaux navires représentés sur vos bras ou vos cuisses plutôt qu’un bon vieux Segway. Beaucoup plus casse-gueule, le segway, ça représente vachement plus les emmerdes de la vie qu’un beau trois-mats. ‘fin je sais pas.

Beaucoup plus casse-gueule, le segway, ça représente vachement plus les emmerdes de la vie qu’un beau trois-mats

Après, on a le poignard, avec ou sans serpent. Toi, t ‘as été trop gentil, et on t’a bien pris pour une buse. T’es sûr de vouloir ça sur l’avant-bras ? Mmm ?... Mais… Oh là qui voilà ? c’est le bon gros tatouage tribal. Ah ! Mon préféré. Non, tu n’es ni Maori ni issu d’une tribu un peu badass. Tu aimes surtout les gourmettes et le tuning sur les belles cylindrées. Ou alors t’as perdu un pari. Ca arrive à des gens très bien. Ensuite, on a le sigle « infini ». Surtout féminin, celui-ci. Attention les filles, sachez tout de même que les tatoueurs n’en peuvent plus de vous graver cette connerie sur la peau. Un peu comme l’attrape-rêve… C’est quoi cette idée qu’ont les meufs ? Pour éviter les cauchemars, le mieux serait sans doute de gober un ptit Lexomil pour des nuits douces. Les chiffres romains, quant à eux, m’énervent un peu. C’est vrai, sujet délicat. Ce sont souvent des dates marquantes. Parfois des deuils. Mais du coup c’est hyper rôdé, les gars. Et surtout,  pourquoi en chiffres romains, bon sang ? On le sait, qu’on galérait tous, à l’époque, en quatrième, avec ça, là, ayez au moins l’obligeance d’écrire un truc un peu lisible ! Non ? Bon, d’accord. Sinon je vous ai parlé du fer à cheval ? Non, parce que j’ai jamais trop compris.

Ou alors t’as perdu un pari. Ca arrive à des gens très bien.

T’as du bol ou t’en as pas ? Et s’il est associé au poignard, soit ça n’a plus aucun sens, soit toi, t’en as clairement bavé, et là je respecte. Comme l’hirondelle. Bien Old School, l’hirondelle. Encore un truc de marins (quelle surprise) symbolisant l’espoir et la chance, devenu l’un des tattoos pref des punks (en herbe ou confirmés). Honnêtement, j’aime bien.

Bon. Avec tout ça, vous allez croire que je suis une vieille réac anti-tatouages. Vous ne pourriez pas avoir tord d’avantage : j’en ai moi-même une bonne quinzaine, parmi lesquels : un stégosaure, un croque-monsieur, des origami ou une bombe, pour ne citer que ceux-là. Aucun sens, n’est-ce pas ? Exactement. Autre gros soucis : Pourquoi faut-il absolument que tous nos tatouages aient une signification, saperlipopette ?

Si on les fait, c’est d’abord parce qu’on trouve ça joli, on va arrêter deux secondes de se la raconter, là. Je ne crois pas que qui que ce soit d’un peu censé ait dit un jour : « Pas le choix, frère, ce poignard, il me le faut, sinon je suis mort, ça s’arrêtera jamais, ces galères »…

Donc en bref : Tatoué.e, pas tatoué.e, on s’en fout un peu, je crois bien. Même si j’ai beaucoup de respect pour ces personnes qui ne se sentent pas obligées d’en rajouter à base de tattoos. Les vierges, ouais, ceux-là même, c’est le ptit nom que je leur donne depuis quelques années. C’est vrai, quoi, de nos jours, la personne non-tatouée est la vraie marginale…

Soyez vous-même, bande de nazes, c’est quand même tout ce qui compte. Je me casse, il me manque un entonnoir à l’encre noire sur l’épaule gauche.

 

Et bisous !

Les chroniques de Marie Py

Les articles associés

Voir plus
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.