Publié le 31 août 2020

Les chroniques de Marie Py

Episode 1

Actualité

MAUDITE RENTRÉE !

            J'entends certains et certaines dire qu'ils ou elles appréhendent la rentrée - alors même qu'ils ou elles ne sont pas nécessairement en vacances - et je ne les comprends pas ou peu, je dois dire. Surtout les parents, quoi… Mattéo et Prune en maternelle et en primaire, c’est une bénédiction, non ? Ca fait 2 mois qu’ils n’arrêtent pas, paps et mams, qu’ils vont à 200 à l’heure (sans parler du confinement de mars à mai avec les chiards), alors c’est bien joli d’être une famille unie et de vivre des moments, tout ça tout ça… Mais je suis persuadée qu’ils n’ont qu’une envie, là, aujourd'hui, c’est de coller les gosses à l’école, de prendre un congé maladie d’entrée de jeu et de passer la journée en slibard sous un plaid devant Netflix, tout en mangeant de la junk-food en faisant des miettes ! Alors dites-moi : Que va t-il vous manquer exactement ?

Serait-ce cette chaleur de gueux qui, quoi que vous endossiez, vous fait suer à peu près de n'importe quelle partie du corps, couverte ou non et vous donne le sentiment d'être une pute dans une fichue église tant vous êtes mal à l'aise ?

Toujours concernant cette sudation extrême : Avez-vous déjà remarqué qu'un bus, durant la période estivale, est le parfait reflet de notre civilisation crade ? Je vous mets au défi d'en trouver un - un seul, même à moitié plein - où personne ne shlingue.  Spoiler Alert : c't'impossib.

Je suis persuadée qu’ils n’ont qu’une envie, là, c’est de coller les gosses à l’école, de prendre un congé maladie d’entrée de jeu et de passer la journée en slibard sous un plaid devant Netflix, tout en mangeant de la junk-food en faisant des miettes...

          Peut-être sont-ce ces braves conducteurs d'auto, amateurs de musiques vocodées, résolument épicuriens et vivant chaque jour comme si c'était le dernier, visiblement (carpe diem fraté), et qui, peu importe la ville ou le pays dans lequel vous vous trouvez, roulent fenêtre ouverte et musique dégueulasse à un volume tellement haut que la rue pourrait aisément se transformer en une élection de Miss Camping ? C'est ptet ça ouais...

Ou alors ce sont les plages aoûtiennes que vous allez regretter, tellement bondées que si votre voisin de serviette pète un coup, tout le monde en profite. Avec les mômes qui hurlent parce que bah ouais, Enzo a pris la dernière Pom'pote et que c'est pas juste ! Et tonton Jean-Louis qui écoute RMC à fond les ballons - pour être sûr de ne rien manquer d'un drôle de sport où des mecs plus musclés que cérébrés courent après des millions - et crie au scandale parce que "mais si, y'a buuuut! Hors-jeu mon cul, Roger, c'est cet arbitre là, il déteste le PSG t'façon" !

Ou alors ce sont les soldes, ptet et les furies qui ont pris une journée de RTT pour avoir cette petite robe à -20%, n'hésitant pas à enfiler pour l'occasion la plus basse des bassesses, et jouant des coudes et insultant leurs congénères et tout le tintouin, parce que "j'te jure, il m' laaaa faut"  et faisant la queue pendant 1h30 en scandant que la caissière est trop lente et vraiment pas souriante !

Aaaaaah..... Finalement, je me dis qu'à moi aussi ça va manquer, ces conneries. Enfin les autres : les terrasses, les Spritz italiens à 3€50, les barbeucs entre potes, les festoches qui ont quand même eu lieu, les oiseaux qui rient, les abeilles qui chantent... Mais je m'égare, là, j'crois.

Bref. Si toutefois vous êtes nostalgiques de l'été, s'il-vous-plaît, pensez aux cuisses qui frottent, aux autobus qui puent, aux connards qui roulent vitres baissées avec comme musique de la merde en tube, repensez à Enzo, Jean-Louis ou Roger, à la ptite robe en soldes, et dites-vous que finalement, grelotter et enfiler un pull tout doux, c'est quand même vachement mieux.

Allez, bisous !

Théâtre des Collines
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.