Publié le 15 mars 2020
Tim Alongi
Crédit photo : @Xabi Bareneche - Red Bull content pool

Tim Alongi

La culture de la différence

Parapente, Portrait

Immergé dans le parapente alors qu’il était encore enfant, Tim Alongi aiguise depuis son style dans les airs et exprime sa singularité par une pratique en marge de son sport. « Originalité et plaisir » pourrait être sa devise. Tim est un électron libre dont la curiosité sans limites le pousse à sans cesse se surpasser, se réinventer et aller au-delà du déjà-vu.

L’esprit de contradiction

À 12 ans, Tim Alongi s’entend dire que dans le parapente, il n’y a pas d’avenir et encore moins d’argent. Des mots qui ne le découragent pas, au contraire : « Tu connais ce syndrome qui fait que lorsqu’on te dit que ce n’est pas possible, tu as encore plus envie de prouver le contraire ? ». Et depuis, c’est effectivement le contraire qu’il démontre. Plus de 10 années en compétition, de gros sponsors qui le soutiennent, un nom reconnu dans le milieu, un style à part… Fidèle à ses rêves, le jeune parapentiste use de cette force de caractère pour se donner les moyens de les réaliser.

Crédit photo : Xabi Bareneche - red bull content pool

Finalement, le parapente s’est toujours présenté comme une évidence pour Tim. Une évidence qui fait partie de lui, comme un trait de personnalité, comme un détail physique, un gène transmis à la naissance. Agé aujourd’hui de 28 ans, aurait-il passé plus de temps en l’air que sur terre ? Le vol, c’est un peu inné chez lui. Son père l’emmène déjà à 2 ans et demi, en biplace, lui faisant découvrir la terre vue d’en haut.

Déjà gamin, il est baigné au milieu des voiles et des grands espaces. Il grandit au milieu des adultes, en passant tous ses étés à l’école de parapente que fréquente son père. Au début, il s’amuse à manier la voile au sol puis, à seulement 9 ans, s’envole seul. Confirmation d’une vocation.

Mâture dans son sport avant de l’être dans les études, Tim préfère les évasions aériennes aux bancs de l’école.  Ses aspirations l’orienteront alors rapidement et naturellement vers sa passion et ce malgré ceux qui tenteront de l’en dissuader.

Et ce malgré les drames autour de lui. Car oui, le parapente est un sport à risques et en l’espace de peu de temps, Tim a perdu des amis et des idoles. Ces événements le marquent, mais contre toute attente, le boostent, lui donnent encore plus envie de faire son sport et de le faire bien. Un hommage en toute humilité, à tous ceux qui ont, par leur audace, contribué au développement de la pratique. Il se souvient de la carrière d’Antoine Montant, star du speed riding, mort en 2011 dans un accident de base jump. Et même si Tim a, comme il le dit, « déjà utilisé 2 ou 3 jokers », rien ne peut le dissuader de voler. Car c’est certes un sport extrême, mais c’est aussi son métier, qu’il pratique prudemment et dont il calcule, chaque jour, les risques.

 

Crédit photo : Mathis Dumas

Ce qui lui plait, l’inspire et ce qui lui déplait, le pousse à la réflexion.

De la compétition aux images

Crédit photo : Mathis Dumas

Aujourd’hui, Tim n’aspire plus à participer aux compétitions. L’inspiration et la sensation de ne plus être en adéquation avec les règles le poussent à se tourner vers de nouveaux projets. Pourtant, son palmarès impressionnant pourrait laisser présager le contraire : quadruple champion de France, vice-champion du monde, médaillé d’or aux World Air Games, équivalent des JO aériens. Les 10 dernières années ont été riches de victoires et de challenges pour l’athlète. Mais l’envie n’y est plus et sa passion se trouve ailleurs, dans la créativité et la liberté d’exprimer qui il est vraiment, sans contraintes, sans système de points, sans règlement.

Il n’aime pas ce qui se passe dans le monde de la compétition et a décidé de s’en éloigner : « Quand tu fais quelque chose qui ne te plait pas, cela se ressent directement sur tes performances, et ça ne peut pas marcher. »

Se considérant un peu comme le vilain petit canard du milieu du parapente pour sa singularité et sa façon d’envisager la pratique, il cultive une manière bien à lui de voler.

C’est par les images que l’outsider de la voile propulse son art de la voltige à un tout autre niveau. Un lieu inspirant, une belle lumière, la vision d’une figure inédite, lorsque les facteurs sont réunis, Tim joue avec les éléments et produit un contenu dont lui seul a le secret. Il trouve un nouveau souffle dans la production de photos et vidéos et voit sa notoriété grandir sur les réseaux, lui prouvant que la voie choisie est la bonne, mais aussi, par la même occasion, qu’il est bien plus qu’un athlète à la recherche d’une performance.

S’ouvrir au monde oriente son style et alimente sa créativité.

Crédit photo : red bull content pool

Émancipation stylistique

Ses potes allevardins pratiquaient le Wagga, ce vol près du sol très impressionnant où grande maîtrise et précision sont indispensables. Grâce à eux, Tim découvre ce style assez tôt pour en tomber raide dingue et ensuite évoluer en parapente acrobatique avec ce petit plus. À ses débuts, il s’intéresse aux athlètes émergents en freestyle, qui le font rêver. Ce spectacle aérien lui donne envie de se lancer, tout en trouvant sa propre signature, celle du show ! Car on a souvent dit à Tim qu’il n’avait pas une âme de compétiteur mais de « showman », affirmation qu’il n’a jamais vraiment démentie, tant elle était proche de ce qu’il ressentait. Un show qui tient place lorsqu’il prend son envol et montre ce qu’il sait faire. L’athlète manie le parapente aussi naturellement qu’il respire et pousse les limites de son sport là où le mène son imagination qui elle, n’en a aucune. Ce qui l’inspire, ce sont les sportifs au sens large, toutes disciplines confondues. Enfant, il décortique ce que certains font, disent, expriment et s’en sert pour se construire dans son sport.

Crédit photo : Xabi Bareneche - red bull content pool

La particularité de Tim : être un vrai touche-à-tout. Ce qui lui plait, l’inspire et ce qui lui déplait, le pousse à la réflexion. Une curiosité qui le caractérise et lui permet d’être à l’aise dans une grande variété de sports, ou du moins de s’y essayer. Ce besoin d’explorer, cette capacité à s’ouvrir au monde oriente son style et alimente sa créativité.

Pour lui, il faut être capable de tout faire dans la vie, de pouvoir jouer avec ce qu’elle nous propose. Puis de le partager à d’autres. Avec ON BOARD, le parapentiste présente sa passion et sa vision du sport dans une web-série épique, dont la deuxième saison arrive cette année. Filmées en Go Pro Fusion, les sessions impliquent le spectateur et l’invite « à bord » avec l’athlète. Speed riding, vol avec une voile EN-B pour débutant, atterissage, hike and fly, les possibilités sont infinies pour Tim Alongi et c’est ce qu’il souhaite transmettre avec ces images qu’il filme et monte lui-même.

Finalement, pour cet enfant des Alpes, ce qui lui donne avant tout l’envie d’aller voler, c’est la montagne, son terrain de jeu favori. À l’aise dans cet environnement sans limites, il en exploite la moindre petite parcelle, tout en imaginant ce que le reste du monde aura à lui offrir à l’avenir : « On a la chance d’avoir des spots incroyables autour de nous, alors imagine sur toute la terre ! Dans le parapente, ce qui est fantastique, c’est la liberté qu’il procure à ses pratiquants. Tu l’emmènes avec toi, tu l’ouvres et tu voles. C’est ça que j’aime par-dessus tout. »

 

Olivia Bergamaschi

Kamil Sustiak
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.