Publié le 15 juin 2019

The Vortex Swim

Ou le sauvetage des océans

MKLike

Le niveau de pollution plastique des océans ne cesse d’augmenter. L’entreprise icebreaker s’associe à un héros, le nageur Ben Lecomte. Le projet ? Pour symboliser les 300 millions de tonnes de plastique produits chaque année, le nageur parcourra 300 milles marins à la nage.

La pollution des océans par le plastique n’est plus une découverte. Nombreuses sont les vidéos choc devenues virales sur le web. L’image qui se dessine dans nos esprits est celle de sacs, de bouteilles, de pailles, et de toutes sortes de détritus plastiques rendant impossible la vision de la surface de l’eau. Ce qui est moins apparent, par conséquent moins imaginable, c’est la présence de microplastiques invisibles à l’œil nu. Nos vêtements sont leur principale source de provenance. En effet, les textiles synthétiques, en passant à la machine à laver, rejettent des particules. Elles sont si microscopiques qu’elles ne sont pas filtrées. Un peu plus tard dans le cycle de l’eau, ces fibres synthétiques se retrouvent dans les océans et la faune marine les ingère. Ces microfibres plastiques sont désormais présentes dans nos assiettes.

Pour icebreaker, « les réponses sont dans la nature ». La marque néo-zélandaise, soucieuse de l’environnement, conçoit des vêtements à partir de fibres naturelles. Ces tissus libèrent beaucoup moins de microplastiques au lavage. Mais l’engagement d’icebreaker ne s’arrête pas là. Cette année, la société s’engage aux côtés du nageur longue distance Ben Lecomte. L’objectif est d’augmenter le panel de données analysables sur la pollution plastique. Le héros palmé traversera le Pacifique, de Hawaï jusqu’en Californie. Cette zone est communément appelée le vortex d’ordures, elle contient la plus grande concentration de plastique des océans ramenés par les courants. De ce fait, l’aventure porte le nom de « Vortex Swim ». Ben prévoit de nager vaillamment 8h par jour, afin de parcourir environ 560 km !

C’est le 8 juin 2019 que le courageux sportif s’est jeté à l’eau à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan. Il est accompagné d’un équipage à bord d’un voilier, le Discoverer. Comme ce bateau avance au rythme du nageur, les échantillons prélevés seront de qualité optimale. Des fragments visibles jusqu’aux particules microscopiques, l’expédition va permettre une analyse poussée de la menace plastique qui s’abat sur les océans.

L’objectif final reste la prise de conscience. Ben Lecomte s’engage depuis plusieurs années à trouver des solutions alternatives. Il soutient sa philosophie ainsi : « On dit à juste titre qu’il vaut mieux être des millions à agir imparfaitement, plutôt qu’une poignée à agir parfaitement ».

icebreaker propose des produits fabriqués dans un but éthique et durable. En soutenant la marque, vous supportez aussi cette expédition d’immense envergure. La planète bleue et ses océans vous remercient.

Texte : Zoé Glassey 

RÉGION DENTS DU MIDI

Les articles associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.