Publié le 15 avril 2020

Suzane

Révélation de la chanson électro

Portrait

Ses clips explosent sur le web. Dans sa combinaison bleue, l’artiste de 29 ans est un joli mélange entre Edith Piaf et les Daft Punk : rythmes soutenus, textes directs et souvent autobiographiques, voix puissante, chorégraphies léchées. Découvrez Suzane.

Il y a quelques mois, cette avignonnaise de 29 ans s’appelait encore Océane Colom et servait des verres dans un bar, guettant l’heure de sortie pour retrouver ses logiciels de musique et créer ses premières chansons. Enfant, elle rêvait d’être danseuse, la voici chanteuse. Aujourd’hui, Suzane (c’était le prénom de son arrière-grand-mère) est un phénomène. La chanteuse allie musique électro et chanson française avec des textes aussi sincère que percutant et a remporté cette année la Victoire de la musique «révélation scène».

Avec ses clips aux millions de vues sur Youtube, l’artiste qui chante qu’elle a la flemme est capable d’une inépuisable énergie quand il s’agit de faire son show. Moulée dans une combinaison façon Bruce Lee, Suzane chante en invitant le public à la suivre dans de folles chorégraphies. On est loin de l’ambiance danse classique dans laquelle elle a baigné pendant des années au Conservatoire, avant de tout plaquer pour devenir serveuse à Paris. « Je suis tombée sur la musique électro un peu par hasard et je me suis pris une vraie claque. Depuis j’en écoute tout le temps : Daft Punk, Vitalic, Justice ».

« Je suis tombée sur la musique électro un peu par hasard et je me suis pris une vraie claque. Depuis j’en écoute tout le temps : Daft Punk, Vitalic, Justice ».

Une découverte qu’elle a mariée avec son amour pour la danse, et pour la chanson Française à travers Barbara, Jacques Brel mais aussi Orelsan, Mc Solar et  Diams. Résultats : des paroles qui décrivent notre quotidien sur un thème très électro et très dansant. « Pour moi la musique est une arme puissante »

Son premier album sorti en janvier dernier lui a permis d’élargir encore son auditoire.

L’album, intitulé « Toï Toï » est  un clin d’œil à « toy », le jouet en anglais, et aussi une expression utilisée au théâtre pour souhaiter bonne chance avant de monter sur scène. Alors, « Toï Toï » Suzane !

Texte : Carole Cailloux

Coron'arts
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.