Publié le 2 décembre 2016

The roster

LA SUCCESS STORY DU LIFESTYLE BURGER

MokaLike

Trois ans après sa création, le succès de The Roster Lifestyle Burger ne faiblit pas. Suite à l’engouement des annéciens pour ses deux premiers restaurants ouverts à Annecy-le-Vieux puis à Meythet, les deux entrepreneurs à l’origine de l’enseigne, Hugo Danis et Benjamin Jean, ont ouvert cette année un restaurant à Chambéry et un autre à Annecy.

« Les deux ouvertures se passent très bien. C’était rude pour nous depuis quelques mois car nous avions deux gros chantiers simultanés, mais on a fait le plus dur », explique Benjamin. A l’origine de cette success story se trouve le partenariat entre Hugo et Benjamin, deux amis d’enfance ayant grandit dans la région annécienne. Toujours dans les mêmes écoles, ils finissent par devenir snowboarder professionnels, pour ensuite étudier le marketing et faire carrière dans ce domaine.

Après quelques années, les deux acolytes se retrouvent par hasard dans le même bureau, et se remettent à parler d’une envie de longue date : créer leur propre restaurant de street food. Ils décident de voyager pour trouver de l’inspiration, notamment en Californie et à Londres, et reviennent à Annecy pour ouvrir leur premier restaurant. Ils choisissent le nom The Roster, qui désigne une équipe d’athlète en anglais, non seulement en rappel de leur passé de snowboarder, mais aussi pour marquer l’esprit d’équipe qui guidera l’organisation de leurs restaurants.

A la recherche du meilleur rapport qualité-prix

Leur concept : offrir un burger de qualité au prix le plus accessible possible. « C’était un vrai challenge. On s’est même fait plusieurs fois engueuler par notre comptable !» s’esclaffe Benjamin.  « On s est dit que quand on fera de plus gros volumes, on se rattrapera et c’est ce qui est en train de se passer ». En effet, les deux ont accomplit l’exploit d’offrir un burger 100 % maison, comparable au prix des grandes chaînes de fast food, en employant des ingrédients comme le boeuf charolais, avec un steak qui n’est fait qu’a partir d’une seule partie du boeuf soigneusement sélectionné. « Ce n’est pas un melange de muscles, le steak ne vient que d’une seule pièce, ce qui est encore plus qualitatif ».
Parmi les autres ingrédients, on trouve de la crème d’Isigny, du pain frais livré par un boulanger d’Annecy, des pommes de terre d’un petit producteur d’Albertville, et du fromage fourni par une adresse bien connue des annéciens : La crémerie du lac. Ce sont tous ces ingrédients de qualité qui forment le « Lifestyle burger ».

Mais une des autres raisons du succès des restaurants est sans doute leur atmosphère décontractée : « On peut manger rapidement dans nos restaurants, mais dans une ambiance cool, sans lumière éclatante, et sans pression pour libérer la table », explique Benjamin. The Roster est aussi un lieu où les artistes de culture alternative, comme Morte, peuvent s’exprimer.

Hugo et Benjamin ont également décidé d’intégrer leur passé de snowboarder au projet, avec des visuels rappelant cette discipline dans la déco des restaurants. Ils sponsorisent aussi des riders tels que Nabil Slimani, Pro skater, et Kevin Kalfkoff pro rider en BMX tous deux son d’Annecy pour ne citer qu’eux. Ils organisent également des événements de snowboard chaque année.

The Roster, étoffe sa carte des desserts, et The Croqster débarque

Coté menu, l’offre est simple, avec quatre burgers à la carte, dont un qui change chaque semaine : le Lunatic. A l’heure ou nous écrivons, la recette de la semaine nous fait saliver : boeuf, beaufort fermier, salade et sauce béarnaise. On peut également trouver le Cheezy : bœuf, cheddar, salade, tomates, oignons doux et sauce Roster, le Patriot : boeuf, raclette, lard fumé, oignons confits,salade et MayoFreshHerbs, le Redemption : rösti, cheddar, poêlée de champignons, oignons confits et GarlicMayo.  « On a choisit de limiter la carte à quatre burgers, car cela nous permet de garantir la fraicheur des produits et de maintenir un prix unique, même pour le Lunatic, qui est là pour apporter de la variété », explique Benjamin.

Les restaurants proposent également hot-dogs, frites, desserts et boissons. Ainsi que le nouveau né, Le Croqster : c’est un Croq avec de la béchamel au comté 18 mois d’affinage, et un jambon aux herbes. De la nouveauté aussi au niveau des desserts glacées, 3 Mondays en plus, tous avec de la glace artisanale : une crème glacée, cacahuètes caramélisées, coulis de caramel ; une glace vanille, brisure de cookies, coulis de chocolat ; une glace choco, chips de chocolat noir, coulis de chocolat blanc ; une crème glacée, peanut butter, noix de pécan. Un nouveau Milk Shake à la fraise, réalisé avec du lait bio venant d’une ferme de Haute-Savoie, s’invite aussi comme nouveau parfum à la carte. Elément non négligeable, l’enseigne propose une version sans-gluten du pain, pour permettre au plus grand nombre de fans de burgers d’en profiter.

Fort du succès des restaurant, Hugo et Benjamin ne comptent pas s’arrêter là : « On va essayer d’amener cette marque et ce projet le plus loin possible ».

The Roster, on aime, on adore !

 
 

ROGUE ONE
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.