Publié le 15 avril 2020

Ricky Gervais

Maître de l’humour noir

Portrait

L’acteur Britannique est à l’affiche d’un nouveau spectacle à découvrir en ce moment sur Netflix et différentes plateformes de streaming  « Humanity !».  Après avoir décrypté dans ses précédents stand-ups l’univers des animaux, de la politique, de la célébrité et de la science, l’artiste pose son regard (noir) sur l’humanité. Portrait d’un maître de l’humour.

Défenseur de la cause animale, athée revendiqué et grand observateur de la nature humaine, il hérite de son amour pour impertinence de son enfance passée en Angleterre, berceau des Monty Python dont il admire la plume. Très jeune, il abandonne ses études pour se lancer dans une carrière de pop star, avant de revenir à sa première passion : la comédie, qu’il expérimenta pendant des années à la radio ou sur les scènes de d’Angleterre. Révélé au grand public, en 2001 grâce à sa série The office, Ricky Gervais s’est imposé depuis comme une référence en matière de comédie.

L’humoriste à l’humour corrosif revient le 24 avril dans la saison 2 d’ « After Life ».  On a beaucoup aimé la saison 1, qu’on peut facilement regarder en une soirée ! (6 épisodes de 30 min) Le pitch : Après la mort de sa femme et peinant à tourner la page, son personnage tente de faire preuve de compassion pour son petit monde excentrique. Une série à la fois drôle et tragique, mais surtout assez bouleversante.

À 55 ans, l’acteur, réalisateur et scénariste s’est forgé une réputation d’humoriste sans gêne qui n’hésite pas à flinguer les petits travers de ses contemporains, et particulièrement pendant la cérémonie des Golden Globes, qu’’il préside depuis quelques années et durant laquelle il aime dégommer ses confrères hollywoodiens, des actrices abonnées à la chirurgie esthétique aux les addictions de Mel Gibson en passant par l’amour de Léonardo Di Caprio pour les jeunes actrices. En janvier dernier il n’a pas dérogé à ses habitudes en lançant pendant la cérémonie :

« Je ne me suis peut-être jamais envolée en jet d’affaires vers une île privée où m’attendait un temple yogi, mais j’ai une fois été surclassée en première classe et je dois dire que leurs mélanges de fruits secs tièdes n’ont pas leur pareil pour vous séduire et vous faire croire que quelqu’un, quelque part, en a quelque chose à branler de votre avis de merde. En réalité, je crois que c’est précisemment sur ce vol que j’ai eu l’idée de devenir éditorialiste. J’adore ton hypocrisie, Hollywood, elle me permet de mieux accepter la mienne !  »

L’acteur commence souvent ses blagues par : « De toute façon, on va tous mourir donc quelques blagues ne feront pas de mal.» 

Pour Ricky Gervais, le rire n’existe que si on regarde la mort en face. Et toute son œuvre tient dans cette priorité, ce décalage, cette provocation. Car au final, on s’en fout. On va tous mourir !

Texte : Carole Cailloux

Suzane
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.