Publié le 15 janvier 2020
Lous and The Yakuza
Crédit photo : © DR

Lous and The Yakuza

Le renouveau du flow

Portrait

Défenseuse des opprimés, l’artiste Lous and the Yakuza brise les codes musicaux préétablis. La jeune Belge de 23 ans dévoile un univers nouveau, parfois pop, souvent hip-hop, mais surtout unique et indétrônable.

Lous, de son prénom Marie-Pierra, est une artiste aux origines multiples, et cela s’entend dans ses mélodies. L’artiste nait au Congo d’où elle s’enfuit pour la Belgique pour fuir la guerre. Très jeune, elle part vivre au Rwanda avec ses parents pour finalement quitter le cocon familial à l’âge de 15 ans. C’est à ce moment précis qu’elle retourne à Namur pour vivre son rêve... chanter. Malheureusement, les labels ne lui ouvrent pas leurs portes. Elle va devoir travailler dur avant d’obtenir de la reconnaissance. Son ambition est grande, elle ne peut se résigner à revoir ses objectifs à la baisse. Pourtant, le monde de la musique est sans pitié avec elle. Lous se retrouve à la rue plusieurs fois et est déshéritée par ses parents à l’âge de 18 ans pour vouloir être chanteuse.

Mais Marie-Pierra n’y peut rien, c’est une artiste, elle est Lous, c’est sa manière d’exister. Elle se réfugie dans sa musique, écrit, chante, enregistre, s’entoure des bonnes personnes et décroche finalement un contrat avec le label Columbia France en juin 2018. Il y 3 mois, elle sort son premier single Dilemme qui annonce la couleur de son futur album. Pari réussi, le clip fait le buzz. Tout est soigné, c’est le fruit de l’exigence de la chanteuse, le visuel est tout aussi travaillé que la musique. C’est à entendre mais aussi à voir, à l’image de cet individu animé par sa créativité. On reste hypnotisé.

Elle puise son inspiration dans la dualité qui régit sa personnalité. Elle dit de son premier titre : « Dilemme est vraiment à l’image de mon existence, entre joie et peine, peur et audace, calme et stress. » Lous choisit de mettre ce duel d’énergies à son service. Elle édifie son empire entourée de ses « Yakuza », tous ceux qui la soutiennent et l’aident dans sa quête artistique. Elle leur donne de l’importance en les emmenant partout avec elle, jusque dans son nom de scène.

Avec élégance et assurance, la chanteuse débarque et impose son style sans précédent. Les sonorités R’N’B et soul sont combinées à un univers dynamique et rap. Le tout est fluide. L’énergie est présente et permet à Lous de dénoncer les injustices. Elle explique « Il faut que je sacrifie un peu de mon intimité pour une cause plus grande. » La jeune Belge n’a peur de rien. Son album Gore sortira en printemps 2020, plus que quelques mois avant de découvrir l’œuvre intégrale de cette artiste entière et passionnée.

Texte : Zoé Glassey

La Forge
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.