Publié le 28 septembre 2020

Les chroniques de Marie Py

20/20

Actualité

20/20

Songe d'une nuit d'automne

Non, j’dois dire que cette année a vraiment bien commencé. Incendies de tous les records en Australie, crise internationale (et guerre mondiale évitée de justesse) causée par l’assassinat de Soleiman, mort de Kobe Bryant …

Et puis 2020 nous a fait, à tous, une blagounette de premier choix. C’est à dire qu’à un moment, un mec, vraisemblablement en Chine, a décidé, comme ça, de bâfrer un pangolin. À cette époque, je suis persuadée que personne ne savait ce qu’était cette bestiole … S’en est ensuivi un tas de trucs, mais pour faire court, à cause de lui, on s’est tous mis à chanter du Balavoine et à applaudir en pyjama sur notre balcon. Hyper fort, le gars, mine de.

2020 nous a fait, à tous, une blagounette de premier choix.

Bon, ensuite on a eu un été masqué. Mais pas genre Compagnie Créole et « décalécatan », non, pas vraiment. Plus masque qui nous a bien fait perler la ‘stache, hommes et femmes, d’ailleurs, sous un soleil de plomb. Je pense qu’on s’est tous demandé comment faisaient les japonais. Mais l’espèce humaine a encore prouvé qu’on avait une capacité d’adaptation béton. La preuve en est qu’on vivra ad vitam sans savoir ce qui se trouvait sous le grand chapeau de Tata Yoyo.

Beyrouth a eu, elle aussi, une surprise assez ignoble. Des centaines de morts et tout autant d’incertitudes quant à la suite des évènements. Bah ouais, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium après la déflagration d’une usine, ça rappelle vaguement une histoire sympa ayant eu lieu en 1986. Et, comme chacun sait désormais, les effets secondaires de ce genre de trucs - à grande échelle - ce n’est pas flippant du tout. Après tout, 3 bras valent mieux que 2 pour prendre des médocs…

Alors maintenant c’est quoi la suite ? Mince, cette année foireuse n’est pas terminée, et, exceptionnellement, je me ferais bien spoiler. Allez, quoi, 2020… Une petite météorite ? Le retour des dinos en 5/5 ? ...Cela dit, foutu pour foutu, ça me plairait assez de faire du toboggan sur un cou de Diplodocus, j’avoue. Ou bien est-ce que le singe va enfin prendre le contrôle et faire de nous des esclaves ?

Mince, cette année foireuse n’est pas terminée, et, exceptionnellement, je me ferais bien spoiler. Allez, quoi, 2020… Une petite météorite ? Le retour des dinos en 5/5 ? ...Cela dit, foutu pour foutu, ça me plairait assez de faire du toboggan sur un cou de Diplodocus, j’avoue.

Ah. Pas de résumé. Au feeling, 2020, visiblement. En même temps… Est-ce que l’on n’a pas un peu ce que l’on mérite ? On ignore les scientifiques depuis la nuit des temps, alors qu’ils nous préviennent régulièrement qu’on est sur le déclin et que ça va tomber, n’en déplaise aux négationnistes et autres amateurs de théorie du complot. On vit pépouze… Et même si l’on est adepte du tri, si l’on est végétarien, et si certains font dans la sciure pour être sûrs, ça va être compliqué. Déso, pas déso, les gars, je crois qu’on a raté le coche.

Ou alors… On a peut-être une chance et la « routourne va tourner » (merci monsieur Ribéry, philosophe des temps modernes) si l’on commence à TOUS faire GAFFE. Malheureusement, l’humanité, dans sa grande noblesse, a toujours su prouver qu’on n’était pas les meilleurs pour se serrer les coudes et la ceinture.

Du coup… On fait quoi ? On attend la sentence inéluctable en partant l’été en Bretagne parce que « y’a personne, pis fait frais ici » ? Ou on se bouge un peu ? Non, parce que je le répète : cette année 2020 n’est pas terminée, le réchauffement et les virus divers et variés ne vont pas stopper net le 31 décembre, hop hop hop, « ça suffit les gars, on remballe, ça a trop duré ».

Enfin il me semble, hein. Sinon ce serait quand même comique. Tragi-comique, plutôt, pardon.

Bon allez, sur ces belles paroles, je m’en vais acheter une seconde poubelle, essayer d’être fléxitarienne malgré mon amour inconditionnel des burgers, et installer des toilettes sèches dans mon T2.

Et banzaiiii !!

Ps : Mais surtout, bisous.

"SALUTE" EN AVANT-PREMIÈRE

Les articles associés

Voir plus
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.