Publié le 15 octobre 2020

La voyageuse de nuit

Laura Adler

Littérature

Dans son nouveau livre La voyageuse de nuit, Laure Adler se lance, à 70 ans, dans une enquête au pays de la vieillesse.

Productrice, femme de radio, de télévision et écrivaine engagée dans les questions féministes, Laure Adler est l’auteure de plusieurs ouvrages historiques, notamment Les premières journalistes, Les femmes politiques, Sur les pas d’Hannah Arendt, et d’une biographie de Marguerite Duras pour laquelle elle a reçu le Prix Femina de l’essai.

L’origine du titre de ce livre est tirée d’une citation de Chateaubriand, « La vieillesse est une voyageuse de nuit : la terre lui est cachée ; elle ne découvre plus que le ciel » 

Pour Laure Adler, la situation s’est aggravée depuis les années 70. « La vieillesse est devenue une exclusion, on ne doit pas en parler, on ne doit pas se montrer, on est des personnes ‘à risque’, on est des personnes dangereuses, on est des personnes emmerdeuses », déclare-t-elle. « C’est un carnet de voyage au pays que nous irons tous habiter un jour. C’est une enquête tissée de rencontres avec des gens connus mais aussi inconnus. C’est une drôle d’expérience vécue pendant 4 ans de recherche et d’écriture, dans ce pays qu’on ne sait comment nommer : la vieillesse, l’âge… »

Politique, économique, sociale, la question de la vieillesse est abordée dans ce livre sur tous ces plans, avec un accent particulier sur les structures actuelles censées accueillir le grand âge. Laure Adler partage son indignation avec ferveur.

« Seuls les enfants osent poser la question, ‘‘ Tu as quel âge ? ’’ tant le sujet est devenu obscène. A contrario, j’essaie de montrer que l’expérience de l’âge peut nous conduire à une certaine intensité d’existence. Attention, ce livre n’est en aucun cas un guide pour bien vieillir, mais la description subjective de ce que veut dire vieillir, ainsi qu’un cri de colère contre ce que la société fait subir aux vieux. »

Laure Adler s’attache dans ce livre à faire comprendre que vivre dans cet étrange pays peut être source de bonheur. Le privilège de l’âge… « Oui, je suis vieille, et fière de l’être » déclare-t-elle.  

L’auteur a convié dans son livre une ribambelle de personnalités : Marguerite Duras, Agnès Varda, Edgard Morin, Victor Hugo, Marcel Proust, Voltaire, George Sand, Claude Régy, Françoise Héritier et bien d’autres, pour leur laisser nous dire combien la vieillesse peut être belle et pleine de jouissances.

Plus qu’une consolation, ce livre nous aide à changer notre regard sur le temps qui passe, à reconfigurer notre manière d’imaginer et de vivre la vieillesse… que nous soyons déjà vieux, ou pas encore. À porter un autre regard sur la vieillesse.

La Voyageuse de Nuit de Laura Adler paru aux Éditions Grasset, le 16/09/2020

Festival Mont-Blanc d’Humour
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.