Publié le 15 janvier 2020
La Forge
Crédit photo : © Marc Dufournet

La Forge

Tiers-lieu culturel innovant

Reportage

C’est au sein d’un espace atypique, l’ancienne usine Bourgeois à Faverges, qu’un lieu d’un tout nouveau genre vient d’ouvrir ses portes. Dédié à la création, à la diffusion et à l’apprentissage, la Forge promet de devenir un haut-lieu d’activités culturelles et artistiques.

Espace ouvert à tous, convivial et en évolution permanente, la Forge est un projet initié par la ville de Faverges- Seythenex, destiné à rassembler une communauté autour d’intérêts culturels et artistiques. Admirer une performance théâtrale, découvrir des œuvres d’art exceptionnelles, s’initier à la pratique d’un instrument de musique, assister à une conférence, participer à un débat sur un sujet de société, mais aussi venir réparer des objets, se retrouver entre amis autour d’un café, sont quelques-unes des multiples activités que chaque génération pourra retrouver dans ce lieu pas comme les autres.

UNE DYNAMIQUE COMMUNAUTAIRE

En plus de la culture et de l’art, le bâtiment se propose d’offrir un espace au débat citoyen afin de développer le vivre ensemble et de favoriser l’émergence d’initiatives.

Pour cela, ce tiers-lieu s’appuie sur une soixantaine de partenaires (associations, institutions culturelles, artistes, services municipaux) et coopérateurs (habitants, bénévoles) pour co-construire une offre et une programmation culturelle riche et pluridisciplinaire.

Nouvelle composante de l’attractivité de Faverges-Seythenex, La Forge entend aussi participer à la dynamique culturelle des Savoies, en accueillant les publics de l’ensemble du territoire, et en organisant des rencontres et évènements hors les murs.

ACCUEIL DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AVEC LA MICRO-FOLIE

Dans le cadre du plan « Culture près de chez vous » du ministère de la Culture, la candidature de Faverges- Seythenex a été retenue pour accueillir une Micro-Folie.Ce dispositif a pour ambition de créer une dynamique avec les projets culturels des territoires et bénéficie d’un accompagnement des services de l’État tout au long de son développement. La Micro-Folie de La Forge est composée de trois pôles : le musée numérique, le FabLab et le café citoyen.

• Le musée numérique est doté d’un écran géant où sont projetés des films scénarisant des œuvres exposées dans les musées nationaux (le Louvre, le Centre Pompidou, le Musée du Quai Branly, le Musée d’Orsay, etc.), et de tablettes synchronisées offrant des contenus complémentaires sur les œuvres. Dans cette galerie d’art virtuelle, les visiteurs admirent des œuvres de Gauguin, Botticelli, Delacroix, Bosch, Courbet et des actions de médiations sont proposées en accompagnement, notamment aux scolaires.

Grâce au partenariat de Micro-Folie avec ARTE, en s’équipant d’un casque de réalité virtuelle, le public découvre des images à 360° telles qu’une immersion sous les glaciers de l’Antarctique, un plongeon dans les fonds sous-marins à la découverte d’une meute de 700 requins, un envol dans un ballon stratosphérique à 42 km d’altitude...

Le FabLab accueille tous ceux qui souhaitent développer leur créativité. Il est équipé d’imprimantes 3D, de scanner, stylos 3D et d’ordinateurs. Néophytes et curieux peuvent s’initier à de nombreuses disciplines dans un esprit de « créer ensemble ». Il constitue également un lieu de rencontre et de création collaborative permettant, entre autres, de fabriquer des objets uniques et de transformer ou réparer des objets de la vie courante. Des outils de fabrication d’objets assistés par ordinateur sont mis à la disposition du public et des animateurs, dits « facilitateurs », encadrent l’atelier avec l’aide de la communauté du tiers-lieu.

Le café citoyen ou « Caf’Pop’ », en partenariat avec l’Univ Pop d’Albertville et l’Université Savoie Mont Blanc, est un lieu convivial où l’on peut écouter des conférences, échanger et débattre sur différents thèmes : sciences, philosophie, santé, société et bien d’autres. Ce rendez- vous mensuel, animé par des conférenciers ou des professionnels offre l’opportunité de générer des rencontres, des échanges afin de renforcer le lien social et de proposer une nouvelle forme de partage citoyen.

UN SITE ÉCO-RESPONSABLE

Architecture durable pour la reconversion du site, production d’énergie renouvelable avec des panneaux photovoltaïques, raccordement au chauffage urbain alimenté en bio-masse à 95 %, système de récupération de l’eau de pluie contribuent à réduire l’empreinte environnementale de La Forge. La mise en place d’initiatives telles que, par exemple, l’installation de ruches ou la création de jardins solidaires, pourra être développée et inciter le public à adopter des comportements éco-responsables et citoyens.

La Forge accueillera à terme des espaces de création et d’exposition, une scène, des espaces de bar et de restauration, des bureaux pour les compagnies ou entreprises liées à la création et à la culture, un studio de radio, l’école de musique, danse, théâtre et cirque de la ville et peut-être une nouvelle médiathèque. Une belle évolution perspective que l’on vous invite à découvrir sans attendre !

LA FORGE EN CHIFFRES-CLÉS

• 1200 m2 de bureaux mutualisés
• 3600 m2 d’ateliers
• 500 places de stationnement
• 3,5 M€ HT de travaux sur 2019-2022

Crédit photo : © Numerica Photos Club

PHILIPPE SERRE

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES DE LA MAIRIE DE FAVERGES-SEYTHENEX ET CHEF DE PROJET FABRIC'ARTS

Crédit photo : © Marc Dufournet

Comment est née l’idée de ce tiers-lieu culturel ?

Ce projet est né d’abord d’une volonté forte du maire de placer la culture comme un élément déterminant des politiques publiques à Faverges-Seythenex. Depuis 2016, nous travaillons sans relâche pour permettre aux jeunes, notamment, de vivre un parcours unique d’éducation artistique et culturelle avec Fabric’Arts. Après ce succès, il était décisif de poursuivre le développement de la politique culturelle pour tous. Il fallait donc un lieu. Parallèlement, une usine historique a fermé ses portes en 2018. Pour éviter que ce bâtiment ne devienne une friche, la commune a choisi de le racheter et de le dédié à un projet atypique : un Tiers-lieu culturel.

Crédit photo : © Marc Dufournet

Quelle est sa vocation ?

La Forge est un lieu éco-responsable de rencontre, de dialogue, de créativité, d’apprentissage et d’accomplissement personnel et collectif. Notre idée est faire découvrir à chacun les bienfaits d’un nouveau rapport à la société plus éthique et plus ouvert. La Forge est en fait un tiers-lieu culturel, éducatif, social, économique et écologique régit par une charte. Il appartient à tous les habitants et à des partenaires engagés depuis le début. C’est un projet municipal certes, mais dont les élus ont choisi de se « retirer » pour laisser une totale liberté de structuration, de proposition et d’évolution. Et ça marche ! La Forge est et sera un point d’appui extraordinaire pour les habitants et pour l’attractivité de Faverges-Seythenex, entre Albertville et Annecy.

Crédit photo : © Marc Dufournet

Aujourd’hui, le lieu n’a pas encore été rénové, pourquoi avoir tout de même décidé d’en ouvrir les portes au public ?

Il y a quelque chose de magique à réoccuper un lieu industriel. C’était un message fort. Cette usine s’est arrêtée certes mais nous allons collectivement la faire revivre, lui permettre de s’animer et de se développer progressivement en associant chacun. Ce tiers-lieu, nous le construisons avec tous ceux qui le veulent. Il n’était pas question de dire : on a une idée... Et que celle-ci se réalise dans 4 ou 5 ans. Non, la Forge c’est maintenant et tout de suite. Bien sûr, c’est contraignant d’être dans un lieu brut comme celui-ci, mais c’est la preuve surtout que l’aventure humaine peut dépasser les contraintes et faire en sorte de produire ensemble un lieu qui nous rassemble et nous ressemble.

Crédit photo : © Marc Dufournet

Parlez-nous de la Micro-Folie.

Ce concept a été développé par le ministère de la culture et La Villette. Grâce à notre dynamique culturelle et à Fabric’Arts, le ministère nous a proposé de nous emparer de cette proposition qui est totalement gratuite pour les usagers. La Micro-Folie de la Forge a été la première Micro- Folie des 2 Savoies. Il y a un musée numérique qui permet de manière ludique de découvrir des grandes œuvres des musées nationaux. C’est un point très important pour les scolaires et les familles. Il y a aussi des contenus de réalité virtuelle pédagogiques et un Fab’Lab. Enfin, il y a le Caf’Pop, café citoyen qui permet à tous de découvrir par le biais d’artistes, d’universitaires, de journalistes, d’écrivains, d’habitants... une thématique. C’est le renouveau convivial et accessible d’une forme d’éducation populaire dont nous sommes fiers et qui fonctionne très bien.

LA FORGE DOIT DEVENIR LE LIEU DE TOUS, SANS EXCLUSIVE

Crédit photo : © Ville Faverges-Seythenex

Quelles sont les phases de développement à venir du projet ?

Chaque jour, il se passe quelque chose. Le programme est très important : une école des arts vivants (musique, danse, théâtre, cirque), un studio de radio, des bars-restaurants, une salle de spectacle, des espaces de coworking, des lieux d’exposition et de création, une Micro-Folie... Et encore tant de choses que l’on ne sait pas, qu’on espère ou qu’on devine. Pour développer tout cela, il faudra du temps. Le lieu va se constituer progressivement. Quelqu’un qui fréquente la Forge verra chaque mois les changements et c’est au cœur de la magie du projet, un lieu vivant et agile qui se transforme. Et puis, il y a les travaux de réhabilitation, qui pourraient commencer en décembre 2020, si la municipalité confirme ce choix après les élections.

Crédit photo : © Ville Faverges-Seythenex

Dressez-nous le portrait de la Forge dans l’avenir.

La Forge doit devenir le lieu de tous, sans exclusive. On a trop tendance à considérer les lieux de culture comme des lieux destinés à une partie seulement de la population. Cette logique a fait son temps. Il faut d’abord et avant tout savoir créer de l’échange et du partage, le reste suivra avec une proposition culturelle pour tous, populaire et étonnante et l’idée que La Forge est un lieu convivial d’invention, d’innovation et d’engagement citoyen.

Greenpeace Film Festival
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.