Publié le 23 septembre 2020

LA FOLIE DES CIRCUITS OFF

Ou comment le monde des sports outdoor a répondu à la Covid-19

Carnet de Voyage

Le monde de l’événementiel sportif, durement touché par la crise sanitaire actuelle, panse ses blessures comme il peut. Avec l’annulation de la plupart des manifestations depuis le mois de Mars, de nombreux sportifs professionnels ou simplement pratiquants, adeptes des compétitions, ont choisi de prendre leur revanche sur cette triste situation. Certains d’entre eux se sont lancé le défi de parcourir le territoire, et au delà, de se lancer à l’assaut d’itinéraires mythiques ou de voies inédites, sans dossard, sans chrono mais avec une furieuse envie de se surpasser, pour l’amour de leur sport.

Annecy Peaks

Crédit photo : Peignée verticale

distance : 140 km • dénivelé positif : 10 175 m •  point culminant : 2 750m • temps : 26h

Voici le deuxième projet des 4 Majeurs, initié par l’agence Peignée Verticale. Avec Annecy Peaks, c’était au tour de Xavier Thevenard d’être mis à contribution afin de parcourir les sommets les plus connus par la population annécienne, l’agence étant basée à Veyrier, commune du Grand Annecy.

Les 19 et 20 août, l’ultra-traileur s’est donc lancé dans l’aventure, toujours avec Timothée Nalet. L’objectif : boucler les 140 km de distance et les 10 175 m de dénivelé en 2 jours ! Un challenge de taille pour le duo, fièrement relevé dans la bonne humeur et la convivialité. Xavier et Timothée ont foulé 5 des montagnes les plus appréciées des haut-savoyards : la Tournette, le Mont Charvin, la Pointe Percée, le Parmelan et le Mont Veyrier.

Un parcours exigeant, vécu avec intensité par Timothée qui raconte « Ce fut un vrai mix d’émotions pendant 2 jours, et du sport comme je l’aime : de la performance, de l’engagement, du plaisir, de belles images, du partage et du dépassement de soi. A l’heure des compétitions masquées, c’est davantage dans ce type d’événement que je m’épanouis et que la liberté est la plus totale. Ce sport qu’est le Trail-Running a vraiment vocation à être vécu avec ou sans dossard ».

Une vidéo récapitulative est à voir sur le compte facebook de Peignée Verticale.

 

Crédit photo : Peignée verticale

La Grande Traversée

Crédit photo : Fly view pictures / Salomon

distance : 1180 km • dénivelé positif : 41 600 m • point culminant : 3 117m • temps : 106H

Finalement, le challenge n’est jamais trop risqué, trop complexe ou trop osé pour ces athlètes qui concourent régulièrement dans les plus grandes compétitions internationales. Avec ce constat, pourquoi pas donc, tant qu’à faire, traverser la France du Nord au Sud? Cette « Grande Traversée », ils l’ont faite.

« Ils », ce sont 8 traileurs de la Team Salomon, dont certains vainqueurs des plus grandes courses du milieu. Huit traileurs rassemblés pour une aventure sportive et humaine depuis l’Est de la France et les vallons d’Alsace à la mer Méditerranée. Du 5 au 11 juillet, Thibault Baronian, Michel Lanne, Sébastien Spehler, Fraçois D’haene, Nathan Jovet, Julien Michelon, Théo Détienne et la touche féminine, Camille Bruyas ont donné vie au projet fou de rallier Châtenois en Alsace à Nice sous la forme d’une course en relais, non balisée sur plus de 1 000 km et affrontant, au passage, 41 600 m de dénivelé positif. Bien sûr, pour le principe, pas de chrono mais tout de même un planning à respecter pour enchaîner le relais entre les participants. Au départ, ils sont tous là, puis ils se succèderont au cours de ces 1000 km pour finalement arriver également tous ensemble au soleil et clôturer l’expérience par un plongeon dans la méditerranée !

Tout au long du trajet, les athlètes ont fait voyager leurs followers avec eux. Leur faisant découvrir les trésors de nos régions françaises, de nos montagnes à travers leurs yeux sur les réseaux sociaux. Pour, peut-être, leur donner envie un jour de parcourir cette voie et de s’embarquer, eux aussi, pour la Grande Traversée.

Pour François D’haene, « ce projet est l’occasion de faire voyager les gens avec nous sur les réseaux avec un brin d’aventure et de suspense, proposer une belle trace longue et logique plutôt que d’établir un chrono à tout prix ou un temps de référence - montrer un esprit d’équipe et partager nos expériences de l’ultra ». (source L’Équipe )

Sébastien Spehler confiera : « On a vu des paysages différents tous les jours, c’était époustouflant. On est passé par des petits bleds de 30-40 habitants. De beaux moments de partage. Le challenge est relevé, ça s’est très bien passé. On est fatigués bien sûr, mais ça valait le coup. » (source DNA)

 

Crédit photo : Fly view pictures / Salomon

ANNCHAM

Crédit photo : Justin Galant

distance : 111 km • dénivelé positif : 9 474 m • point culminant : 2 459m • temps : 17h

Deux villes emblématiques de Haute-Savoie, deux endroits nichés au cœur des Alpes, deux points que 5 athlètes ont décidé de relier en moins de 20h cet été… D’Annecy à Chamonix, par un trajet inédit.

Vincent Viet, Ultra traileur de haut niveau, avait déjà imaginé ce parcours il y a 2 ans, puis par manque de temps n’avait jamais vraiment eu le temps de s’y consacrer. Les créneaux pour le réaliser étant assez courts, compte tenu des conditions aux sommets  ( à cause de la neige notamment), en dehors des compétitions. Mais le confinement est passé par là et avec lui, l’annulation des courses et la furieuse envie de conquérir des terrains inconnus, ou presque ! Après avoir réuni son équipe, Vincent lance ce défi le 12 Juin au départ du Petit Port d’Albigny à Annecy. Quatre camarades l’accompagnent : Paul Mathou, Romain Berger, Pierre Gaphihan et Adrien Tarenne. Cette aventure est partie, un peu comme toutes les autres, d’un besoin de retrouver la nature qui leur avait tant manqué d’abord. Puis, de partager entre amis une passion, chose que les traileurs font d’habitude en compétition. Enfin, de faire connaître à tous un itinéraire sublime, traversant les plus beaux massifs du coin.

Et ils ont réussi ! Enfin, pas tout à fait comme ils avaient prévu mais peu importe, les 5 compères ont bien relever le défi après 23h30 ( au lieu de l’objectif de  20h) d’efforts, 110 kilomètres et 7 500m D +. En route, l’équipe a dû modifier légèrement l’itinéraire qu’elle avait planifié. C’est au pied des Fiz que la décision fut prise de contourner le trajet initial pour un plus sûr. Car la météo ne fut malheureusement pas de la partie ce jour-là, bouleversant les plans de la team. C’est donc avec un itinéraire légèrement différent que les 5 athlètes sont enfin arrivés à Chamonix, épuisés mais heureux d’avoir bouclé ce tour ensemble.

Cette mésaventure nous rappelle que la nature est comme ça, imprévisible, indomptable, insoumise. C’est d’ailleurs ce que rappelle Vincent à quiconque voudrait s’attaquer aux circuits en OFF parcourus cet été : « Il faut s’inspirer de ces traces mais il faut aussi prendre ses responsabilités. Faire en fonction de ses capacités et étudier le parcours attentivement pour anticiper toute difficulté. Ça reste la montagne et ça reste dangereux. »

À ceux qui souhaiteraient suivre la trace de Vincent et ses potes, le traileur leur conseille de le faire plutôt en 3 jours voire 3 jours et demi avec des arrêts en refuge ou en Airbnb lorsque la saison est finie. D’ailleurs, aussi accompagnateur en moyenne montagne, Vincent Viet proposera à un petit groupe de tenter l’expérience le week-end du 31 Octobre. Prêt à relever le défi ? ( Informations et renseignements sur le site internet de Vincent Viet).

 

Crédit photo : Justin Galant

Les 14 sommets des Bauges

Crédit photo : Peignée verticale - Clément Hudry

distance : 95 km • dénivelé positif : 9 500 m • point culminant : 2 217m • temps : 23h45

Ça s’est passé le samedi 4 juillet. Une ascension intense, remarquée et remarquable de 14 sommets de plus de 2 000 m d’altitude dans le massif des Bauges, qui visiblement, gagne à être connu!

Il aura fallu un peu moins d’une journée de 24h à Audrey Tanguy, athlète de haut-niveau et Timothée Nalet, gérant de Peignée Verticale et à l’origine du projet, pour parcourir les 95 km et les 9500 m de dénivelé qu’ils s’étaient fixés pour cette aventure. Ce défi, imaginé par Timothée et son équipe, durant le confinement, fait partie d’un projet bien plus large prévoyant 4 expéditions sportives, en collaboration avec des athlètes, prévues pendant l’été. Le massif des Bauges était le premier et fut une belle réussite pour l’équipe. Sous le nom des 4 Majeurs, ce projet n’avait au départ qu’un seul but : s’amuser. Mais il a été aussi une manière pour Timothée et sa team de conitnuer à travailler et à créer dans une période de « stand by » professionnelle. Ce format spécifique de défi a été l’occasion de maintenir une motivation lorsque tout était à l’arrêt et mobilisé salariés et athlètes pour chaque parcours.

Timothée et Audrey ont ainsi parcouru ces 14 points culminants ensemble, dans une ambiance conviviale, sur un tracé malgré tout assez compliqué. Une expérience inoubliable immortalisée en vidéo par l’équipe, qui pourrait pourquoi pas donner envie à certains de s’aventurer dans les Bauges, terrain de jeu exceptionnel et méconnu !

 

Une vidéo récapitulative est à voir sur le compte facebook de Peignée Verticale.

Crédit photo : Peignée verticale - Clément Hudry

UTMB for the planet

Crédit photo : UTMB / Pascal Tournaire

Une des compétitions les plus emblématiques des sommets n’a pas non plus résisté à la COVID-19. Ainsi, l’UTMB et ses quelques 10 000 coureurs n’ont pas eu le bonheur de faire le spectacle cette année avec l’annulation de l’événement.

Un coup de massue pour les organisateurs mais également pour tous les traileurs, de renom ou non, qui avaient l’habitude du rendez-vous.  Qu’à cela ne tienne, pour conserver l’esprit de la compétition sans déplacer les foules, l’organisation a décidé de lancer un concept 2.0 accessible à tous, l’UTMB for the planet. Le principe ? Proposer, à ceux qui le souhaitent, de parcourir les différents itinéraires sur les sentiers du Pays du Mont-Blanc, en libre accès tout au long de l’été. Puis, une fois la course terminée, d’enregistrer le tracé pour être comptabilisé parmi les autres performances des participants déjà en lice.

Quatre courses virtuelles ont été conservées, reprenant les distances phares de l’événement : UTMB® Virtual 50, UTMB® Virtual 100, UTMB® Virtual 170 et UTMB® Virtual 240. De leur date d’ouverture à celle de leur fermeture, c’est à dire du 20 juillet au 30 août, elles ont fait l’objet d’un classement en temps réel sur la plateforme digitale. Les épreuves ont été proposées soit en une seule fois, soit en plusieurs étapes pour donner la possibilité à tous de participer et se mesurer aux autres coureurs virtuels !

Pour pimenter un peu le tout, des challenges originaux et exclusifs ont été imaginés avec en complément des courses virtuelles avec les différents partenaires de l’organisation. Courses de nuit, par équipe ou encore challenges basés sur le dénivelé ont rythmé l’été de tous les amateurs de la compétition, forcés de s’adapter face à la pandémie mondiale.

 

 

Crédit photo : UTMB / Pascal Tournaire

Et la belle initiative de ce projet, c’est que chaque participation payée à l’organisation se fera sous forme de don d’un montant au choix, ceci afin de soutenir les projets du Fonds Mondial pour la Nature (WWF). L’UTMB® Mont-Blanc et le WWF France collaborent ensemble depuis 2019 notamment en développant des solutions alternatives en matière d’alimentation, de transport, de réduction et de la sensibilisation des publics applicables au monde du Trail dans son ensemble. Un juste retour des choses pour la nature qui donne tout à ceux qui la parcourent.

 

Olivia Bergamaschi

Les chroniques de Marie Py
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.