Publié le 15 avril 2020

Isabelle Susini

1% pour aider la planète

Interview

Samuel le Bihan et Yann Arthus-Bertrand figurent parmi les ambassadeurs de ce collectif qui encourage les entreprises à verser 1% de leur chiffre d’affaires à des actions environnementales.  Pour préserver la Terre, rendez-vous avec Isabelle Susini, directrice de l’entité France basée à Bluffy, en Haute-Savoie.

À quand remonte votre engagement dans 1% pour la planète ?

L’organisation a été lancée en 2002 par Yvon Chouinard, le fondateur de la société Patagonia. À l’époque, j’étais directrice RSE de Patagonia pour l’Europe et certaines de mes missions entraient dans le cadre de ce mouvement. Je dirais, entre guillemets, que je suis tombée dedans quand j’étais petite ! Lorsque j’ai quitté la société en 2014, j’ai repris l’entité française de 1% pour la planète qui, à l’origine, a été créée aux États-Unis. Au départ j’étais seule et à présent, nous sommes une équipe de cinq personnes.

Quel est l’objectif de l’organisation ?

Sa vocation est d’augmenter les sommes dédiées à la philanthropie environnementale, c’est-à-dire les fonds consacrés principalement par les entreprises au mécénat en faveur de la protection de l’environnement. En ne recevant que 7% des sommes versées, cette cause est le parent pauvre du mécénat d’entreprise. C’est très inférieur à la place que prend l’environnement dans les médias et dans le cœur des citoyens puisque l’environnement est devenu la principale préoccupation des Français depuis 2018.

Quel rôle jouez-vous auprès des entreprises ?

La plupart des entreprises ignorent que la protection de l’environnement est si peu soutenue. Nous les approchons de cette manière, en leur expliquant que la planète mérite mieux et que, pour œuvrer en sa faveur, elles ont un formidable levier entre les mains. Les entreprises sont très réactives et comprennent facilement notre message : verser chaque année 1% de leur chiffre d’affaires à une association que nous pré-sélectionnons ce qui leur permet, dès lors, de pouvoir afficher fièrement notre logo. Aujourd’hui nous comptons 500 membres.

Comment mobilisez-vous les entrepreneurs ?

En plus de notre forte présence sur les réseaux sociaux, nous organisons des événements toute l’année : soit en petit comité comme les cafés 1% qui se déroulent chaque trimestre à Paris mais aussi à travers la France. Ces moments sont l’occasion de rassembler les entrepreneurs locaux intéressés par la philanthropie environnementale, soucieux de réduire leur empreinte sur l’environnement. Par le biais de ces rencontres, nous leur donnons les clefs sur le « comment agir », en les mettant directement en lien avec les associations œuvrant pour cette cause.

Vous organisez aussi un grand événement annuel…

Effectivement. Parallèlement aux cafés 1%, nous mettons en place chaque année les Rencontres associations et philanthropes qui ont lieu en octobre à Paris. Point d‘orgue de notre action, elles permettent de présenter les quarante meilleurs projets menés par des associations dans le cadre de la protection de l’environnement et sélectionnés par notre collectif. Chaque association fait un pitch devant un ensemble de mécènes - membres de notre association et d’autres fondations - dont la capacité philanthropique s’élève à plus de vingt millions d’euros.

Citez-nous l’exemple d’une action menée récemment…

Pour rester local, nous pouvons évoquer Mountain Riders. Cette association basée à Chambéry aborde, avec les jeunes de moins de 18 ans, différents thèmes tels que les déchets, le changement climatique, l’empreinte écologique, le milieu montagnard, l’alimentation, la pollution. Son action se concrétise par des sorties nature, des séjours en itinérance, des campagnes de ramassage de déchets en montagne, des ateliers ou des interventions dans les écoles. Les fonds récoltés contribuent à financer le transport, l’hébergement, la nourriture… Chaque projet sélectionné a pour points communs d’être mené par des structures associatives françaises, d’intérêt général et de se tourner vers l’environnement.

Concrètement, comment peut-on vous aider ?

Pour les particuliers, le meilleur moyen est de soutenir les projets présentés sur notre site internet. Il suffit alors de cliquer pour faire un don qui se dirige directement vers l’association. Quant aux  entreprises, nous les invitons à s’engager dans la philanthropie environnementale et de préférence à nos côtés. L’avantage de rejoindre notre collectif est que nous vérifions les flux financiers et le respect des engagements de chacun. Nous pré-sélectionnons des projets efficaces et contribuons à mettre en place une relation humaine entre les parties prenantes.  

Que vous apporte la notoriété de vos ambassadeurs France comme Samuel le Bihan et Yann Arthus-Bertrand ?

Ils ont la gentillesse de nous prêter leur visage, au sens propre du terme. Nous utilisons leur image pour communiquer et aider à nous faire connaître. C’est important pour notre cause d’être accompagné par des personnalités grand public.

Propos recueillis par Nathalie Truche

Ricky Gervais
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.