Publié le 1 mars 2019
Dumbo
Crédit photo : ©2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Dumbo

Remake touchant d’un classique Disney

Cinéma

Après avoir squatté les magnétoscopes des enfants nés dans les années 80, l’histoire du plus célèbre éléphanteau de l’histoire du cinéma vient d’être adaptée sur grand écran en prise de vues réelle ou « live action ». C’est le réalisateur décalé et visionnaire, Tim Burton, qui s’est attelé à la tâche de rafraîchir ce conte dont le destin de Dumbo, éléphant volant, a ému aux larmes une génération de bambins bercés à la sauce Disney. 

Max Medici, propriétaire de cirque aux abois tente de faire vivre sa modeste entreprise. Il embauche Holt Farrier, ancienne moitié d’un duo d’équilibristes, revenant de la guerre amputée d’un bras. L’homme, aujourd’hui veuf et père de deux enfants, aura la charge de s’occuper d’un éléphant nouveau né dont la particularité physique lui vaut les moqueries incessantes de son entourage et représente un poids dans un contexte déjà critique pour l’entrepreneur. Mais lorsqu’ils découvrent que Dumbo sait voler, le cirque fait alors un incroyable « come back », attirant la convoitise du promoteur sans scrupules V.A Vandevere venu récupérer l’éléphanteau pour se produire dans sont tout nouveau parc de loisirs, Dreamland. Mais après le succès et l’adulation, Holt et les autres apprendront bientôt que derrière cette opulence se cachent de bien sombres secrets.

Pour interpréter les personnages humains du film, Disney et Burton se sont entourés d’un casting 5 étoiles : Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito, Eva Green, Alan Arkin, Finley Hobbins et Nico Parker font partie de la distribution.

Disney, une machine à succès bien huilée

Sorti en 1941, Dumbo est l’un des plus vieux classiques Disney. Il a été la quatrième animation réalisée par les studios, précédé par Blanche-Neige et les Sept Nains, Pinocchio et Fantasia. L’histoire est née de l’imagination de l’illustratrice pour enfants Helen Aberson, qui la publia en 1939. Mais elle attira l’attention du studio grâce à sa parution sous forme de petit « comic strip » offert dans des paquets de céréales. Les dessins vibrants, les musiques jazzy et les scènes marquantes ont rapidement fait de cette animation un véritable classique du cinéma pour enfants, récompensé de l’Oscar de la meilleure partition pour un film musical en 1942 et du Grand Prix du dessin animé au Festival de Cannes en 1947. Dumbo est le symbole du premier âge d’or du studio et son point culminant. C’est aussi le long métrage que Walt Disney préférait, sans doute en raison des années difficiles endurées avant le succès avec la seconde guerre mondiale et une grève inopinée des ouvriers en Janvier 1941. Un contexte certes difficile qui n’empêchera pourtant pas le film d’être acclamé par le public et de mériter une seconde vie 78 ans plus tard…

Même si la trame originale de l’histoire est respectée, une nouvelle ligne narrative ajoute une profondeur au récit initial. On s’attend tout de même à retrouver des séquences similaires, en attesteront les éléphants roses cauchemardesques tirés du rêve alcoolisé de Dumbo et dont tout le monde se souvient tant la scène était psychédélique ! La firme de Mickey s’est dernièrement lancé dans une vaste entreprise de révisionnisme de sa propre histoire et semble avoir décidé de transformer tous ses classiques en chair et en os. Au programme de l’année 2019, trois live action sortiront au cinéma. Après Dumbo, ce sera au tour d’Aladdin de Guy Ritchie le 22 mai, et du Roi Lion de John Favreau le 17 juillet, de reprendre vie.

La touche burton-esque

Avec cette interprétation inédite du chef d’oeuvre, Tim Burton le revisite à sa manière, avec tout le décalage, l’esthétique et le perfectionnisme qu’on lui connaît. Le réalisateur, surtout connu pour son style invariablement sombre et visuellement très personnel expose toute la mesure de son génie créatif dans des réalisations souvent fantastiques. La preuve en est l’énorme succès de sa précédente collaboration avec les studios Disney, Alice aux Pays des Merveilles, où son imagination sans limite a littéralement réinventé l’esprit onirique du conte. Les thèmes abordés dans Dumbo sont proches de ceux chéris par le réalisateur d’Edward aux Mains d’Argent. La mise en avant d’individus particuliers marqués par une différence et malmenés par la société et qui parviennent à transformer leurs failles en forces, l’innocence de l’enfance ou encore l’emprise de la société de consommation sur l’individu. On peut donc s’attendre à un remake habile et juste de la fable où l’on discernera immanquablement la touche Burton sans toutefois perdre le merveilleux univers de Disney. 

De nombreux fans de l’un et l’autre se précipiteront sans doute pour voir le film lors de sa sortie en salles le 27 Mars.

vidéo Dumbo

Pour visualiser cette video, vous devez au préalable autoriser l''utilisation de cookies relatifs aux statistiques sur notre site.

Paramétrer mes cookies
Sébastien Farré

Les articles associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.