Publié le 15 octobre 2019
Corine
Crédit photo : © M.Y.O.P. / Ed Alcock

Corine

Le disco en mode fun, glam et provoc

Interview

Avec son premier album Un air de fête, la chanteuse au look diablement sexy nous emmène dans un univers pop, drôle et coloré. Son esprit décalé auréole ses clips et sa mini-série web Corine et les garçons. Pour un disco nourri à la vitamine, c’est ici que ça se passe. 

Qui est Corine : vous ou un personnage ? 

Il y a forcément des deux : une part de moi et une part de création. Le personnage que j’incarne évolue dans un univers spectaculaire, féérique que je n’exploite que sur scène. Il y a les habits de nuit et les habits de jour. Quand j’écris les textes, que j’aborde la scène, je ne me sens pas loin de l’énergie que j’ai dans la vie de tous les jours. C’est cette énergie qui nourrit ma création, mon album, mes clips. Quand je revêts mon apparat de scène, mon maquillage, je me sens comme une héroïne de nuit qui peut tout combattre avec une sorte de force toute puissante. Cet apparat est un moyen de s’affranchir des codes, de lâcher prise, de provoquer, de s’amuser. 

Quelle image veut véhiculer la flamboyante Corine ? 

Je viens du spectacle, du cabaret, donc même quand je fais de la musique, j’ai envie d’emmener les gens dans une histoire du début à la fin. Tout est réfléchi et travaillé. 

Vous ciselez le spectacle autant que la musique ? 

Absolument, on travaille tout : les entrées, les sorties, la lumière… Tout est important pour moi et ça m’excite beaucoup de prendre du temps pour bien construire les choses. J’ai toujours plein d’idées et c’est un bonheur de les réaliser avec mon équipe. 

Comment vous sentez-vous sur scène ? 

J’adore la scène, c’est un moment de bonheur absolu. J’ai un trac très positif. Je peux passer des nuits blanches avant un spectacle mais plus pour réfléchir à ce que tout soit parfaitement structuré. J’ai une vraie exigence sur cet aspect-là.  

Quels ingrédients composent votre style musical ?

Une pincée de disco et un soupçon de sucré-salé. Dans l’album, il y a de l’humour, de la joie, de la vitalité, de la danse et un brin de mélancolie. Dans ma recette, je mets aussi beaucoup de mon chemin de femme. Mes textes, ma provocation, ma façon de jouer avec les codes de la féminité font partie de mon histoire.   

Comment Bérangère Krief, Mathieu Chédid ou Greg Montel ont accueilli l’idée de tourner dans votre mini-série web Corine et les garçons ? 

Je ne suis pas allée les chercher. Cette série est le fruit de rencontres, d’histoires vécues avec eux. Ils avaient autant envie que moi que l’on collabore ensemble. Depuis longtemps, j’avais le désir d’écrire des petits épisodes qui racontent - d’une façon exceptionnelle - mon univers et mon album. Avec Laurent Tessier, qui réalise mes clips, on a travaillé sur ce concept. Et au gré de mes rencontres, le projet s’est concrétisé de manière très naturelle. Et on s’est bien marré !  

« j’avais le désir d’écrire des petits épisodes qui racontent d’une façon exceptionnelle mon univers et mon album »

L’autodérision, c’est une seconde nature chez vous ?  

Totalement. Je n’aurais jamais écrit mes textes si je ne pratiquais pas l’autodérision. C’est une arme fabuleuse qui vient aussi de mon chemin de vie. Mon expérience m’a montré que réagir avec humour était bien plus puissant que de répondre avec agressivité ou méchanceté. 

Vous arrive-t-il de vous prendre au sérieux ?

Pas vraiment. Parfois dans mon travail, je peux faire preuve d’exigence. Mais quand je vais trop dans le sérieux, je me regarde et je me dis « relativise, tout va bien, n’angoisse pas, ce qui t’arrive est juste merveilleux. » 

Plus jeune, vous avez fait du théâtre. Tentée par le cinéma ? 

Oui et ce n’est pas dissocié de la scène, de la musique, de ce que je fais actuellement. Bien sûr, il faudrait des projets qui m’inspirent. Mais je ne pose pas de questions : si ça doit se faire, ça se fera. Dans la mini-série web, dans mes titres ou en concert, on retrouve l’univers que j’ai appris dans le théâtre. 

Vous préparez un nouvel album ?  

Je travaille toujours un peu, je ne reste jamais figée. On a commencé à écrire des titres, mais je ne me projette pas, je ne me fixe pas de deadline. Ça avance petit à petit. Pour le moment, on se concentre sur la tournée. Deux nouveaux titres vont sortir et des surprises sont en préparation mais je ne peux pas encore les dévoiler. 

Vous vivez la vie dont vous rêviez ?

Complètement ! Je ne suis pas une angoissée du futur, je vis dans le présent, je profite à fond de ce qui se passe en ce moment. Une chose est sûre : aujourd’hui, je suis heureuse, comblée, chanceuse et j’en ai pleinement conscience.

Propos recueillis par Nathalie Truche 

QUEEN : THE STUDIO EXPERIENCE

Les évènements associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.