Publié le 1 avril 2019

Charlène Favier

La Savoie dans le coeur, des rêves plein à la tête

Cinéma

Elle passe son temps sur les routes de Savoie et du monde entier. Réalisatrice autodidacte, Charlène Favier est une exploratrice. Fiction ou documentaire, elle a déjà réalisé une dizaine de films. En février dernier se terminait le tournage de “Slalom”, son premier long-métrage au cinéma.

Après avoir beaucoup voyagé, Charlène Favier décide de parler de sa Savoie natale. Elle vient de finir le tournage de son nouveau long-métrage “Slalom” aux Arcs, Val-d’Isère et Bourg-Saint-Maurice. L’histoire parle de Liz, une jeune fille de 15 ans qui vient d’intégrer une section ski-études au lycée de Bourg-Saint-Maurice. Fred, ex-champion et aujourd’hui entraîneur va la prendre sous son aile. Elle se jette alors à corps perdu dans ce milieu de compétition et va de succès en succès. Tout lui réussit, elle n’a plus aucune limite et bascule doucement sous l’emprise de son entraîneur. Adepte de sujets forts, Charlène Favier met souvent la femme au premier plan dans ses réalisations. “Ce que je raconte dans mes films est souvent lié à une histoire personnelle. Comme Liz j’ai fait un peu de compétition quand j’étais jeune. Je ne raconte pas ce que j’ai vécu, ce n’est pas une autobiographie, mais ça reste un sujet très personnel et une thématique qui m’est chère”, explique Charlène.

Une idée derrière la tête

Charlène a grandi à Val-d’Isère. Malgré ses voyages, elle n’a jamais quitté la région. Pour ce long-métrage, elle commence quelque chose de nouveau. “Je cherchais un premier sujet, je savais qu’il fallait que je trouve quelque chose que je connaissais et qui me touchait”, raconte la réalisatrice. Cela fait longtemps qu’elle voulait faire un film chez elle, à la montagne, à Val-d’Isère. Elle travaille son scénario pendant un an. Elle en est sûr, elle veut parler d’une adolescente qui fait de la compétition et filmer la montagne.“Souvent les films qui parlent de sport racontent l’histoire d’une jeune fille ou d’un jeune garçon qui trouve sa voix dans le sport de haut-niveau. Mais ça ne se passe pas toujours comme ça dans la réalité et c’est ce que je voulais montrer. Le monde de la compétition peut être très difficile et on peut s’y perdre très facilement”, explique Charlène.

Tournage en altitude

Au départ, Charlène avait choisi de tourner ce film seulement à Val-d’Isère. C’est grâce à Thierry Blanc et Emilie Socha du ski étude de Bourg-Saint-Maurice, que de nouvelles idées ont vu le jour. Elle a alors l’opportunité de venir filmer dans le ski club des Arcs qui se trouve dans l’ancienne gare du téléphérique, grâce à Olivier Chevallier le coach du ski club. “Ce décor était dingue ! On avait pratiquement une vue à 360° sur la montagne et j’ai tout de suite su qu’il fallait que je travaille le scénario en fonction de ce panorama”, explique la réalisatrice. Le tournage fut rapide puisqu’il a duré seulement 5 semaines de 6 jours. Des semaines réparties sur les différents lieux de tournage. “C’était rude. Mais c’est un peu comme en ski de rando. Tu galères, mais quand t’arrives en haut t’es heureux. Plus on avançait avec l’équipe plus on se serrait les coudes”.

Une équipe de choc !

Charlène insiste sur le fait d’avoir travaillé avec “une super équipe de tournage ! On était comme une famille, avec beaucoup de bienveillance. Malgré les petits problèmes rencontrés, le froid, la tempête, la fatigue, tout s’est très bien déroulé”. Au niveau du casting on retrouve Noée Abita dans le rôle de Liz et Jérémie Renier dans celui de Fred. Ces acteurs, elle les avait en tête depuis le début. “Lorsque j’écrivais les passages sur Liz et sur Fred, je pensais déjà à Noée et Jérémie. Pour moi c’était une évidence, ces rôles étaient pour eux”, explique Charlène.

Fin avril le montage du film commence et celui-ci devrait sortir en 2020. Finalement pour Charlène ce tournage c’était “une aventure, une mission, un marathon, une course en montagne”.

Texte : Léonie Dutriévoz

Charlène Favier :

Aidez Dylan à remonter sur ses skis !
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.