Publié le 15 mars 2021
Césars 2021
Crédit photo : Sabine Villard / Canal+

Césars 2021

une cérémonie très attendue

POPCORN

La 46ème cérémonie des César a fait parlé d'elle. Une soirée exutoire, surprenante, en réponse aux actualités préocupantes et à la démission collective de la précédente direction. On retient notamment, les sept récompenses pour Adieu les cons, d’Albert Dupontel, et Jean-Pascal Zadi (Tout simplement noir) et Fathia Youssouf (Mignonnes), deux acteurs noirs, sacrés meilleurs espoirs. Une cérémonie placée sous le signe de la diversité et du renouvellement. 

Retranscrise en clair sur Canal+ le vendredi 12 mars, la cérémonie a rassemblé 1,6 million de téléspectateurs, petit score comparé aux années précédentes. Jugée "très politique", la soirée fû rythmée par les interventions et discours liés à la crise sanitaire, et la scène utilisée comme tribune pour exprimer le mecontentement et les préocupations du monde de la culture. La commédienne Corinne Masiero, « No culture, no futur » sur le ventre, « Rends-nous l'art, Jean » sur le dos, ôtait son costume de Peau d'Âne sanguinolant se retrouvant entièrement nue sur la scène pour remettre le prix du meilleur costume. L'acteur et réalisateur Jean-Pascal Zadi recompensé pour Tout simplement noir, dénnonçait les violences policières en évoquant sur scène l'affaire Adama Traoré et Michel Zecler. « Mes enfants peuvent aller chez Zara et pas au cinéma… C’est incompréhensible ! » déclarait Stéphane Demoustier en recevant le César de la meilleure adaptation pour La fille au bracelet. 

Un an après la démission collective de la direction des Césars, à la suite de l’affaire Polanski, cette 46e cérémonie animée par l’actrice Marina Foïs était l’occasion de montrer que l’Académie a su se renouveller. Roschdy Zem, président de cette cérémonie très attendue sur les questions de diversité, a déclaré « Les règles du jeu changent, non pas pour que le jeu s’arrête, mais pour jouer à égalité cette fois ». Un changement d’ère marqué par le titre de "meilleurs espoirs" donné à Jean-Pascal Zadi (Tout simplement noir) et Fathia Youssouf (Mignonnes). 

Favori avec treize nominations pour Les Choses qu'on dit, les Choses qu'on fait, Emmanuel Mouret partait favori et le film n'a permis qu'a Emilie Dequenne de remporter le César de la meilleure actrice second rôle. François Ozon (Été 85), également favori, est une nouvelle fois repartit les mains vides. C'est le film Adieu les cons, qui a triomphé en décrochant sept récompenses. Albert Dupontel, 57 ans, le réalisateur et acteur principal, remportait pour la première fois le César du meilleur film mais n'était pas présent lors de la soirée. 

 

Palmarès complet des Césars 2021 :

  • César du meilleur film

Adieu les cons, d’Albert Dupontel.

  • César de la meilleure réalisation

Albert Dupontel pour Adieu les cons. 

  • César de la meilleure actrice

Laure Calamy, pour Antoinette dans les Cévennes.

  • César du meilleur acteur

Sami Bouajila, pour Un fils, de Mehdi Barsaoui

  • César du meilleur acteur dans un second rôle

Nicolas Marié, pour Adieu les cons

  • César de la meilleure actrice dans un second rôle

Emilie Dequenne dans Les Choses qu’on dit, les Choses qu’on fait.

  • César du meilleur espoir féminin

Fathia Youssouf, dans Mignonnes, de Maïmouna Doucouré.

  • César du meilleur espoir masculin 

Jean-Pascal Zadi, pour Tout simplement noir, un film dont il est aussi l’auteur et réalisateur (avec son ami John Wax).

  • César du meilleur film étranger

Drunk, du Danois Thomas Vinterberg.

  • César du meilleur premier film

Deux, de Filippo Meneghetti.

  • César du court-métrage 

Qu’importe si les bêtes meurent, de Sofia Alaoui.

  • César des meilleurs décors et César des lycéens

Carlos Conti pour Adieu les cons.

  • César du meilleur court-métrage d’animation

L'heure de l'ours, d’Agnès Patron.

  • César du meilleur film d’animation

 Josep

  • César du meilleur documentaire

Adolescentesde Sébastien Lifshitz,

  • César de la meilleure photo

Alexis Kavyrchine, pour Adieu les cons.

  • César du meilleur son

Yolande Decarsin, Jeanne Delplancq, Fanny Martin et Olivier Goinard pour Adolescentes.

  • César des meilleurs costumes

Madeline Fontaine, pour La Bonne Epouse.

  • César du meilleur scénario original

Adieu les cons, d’Albert Dupontel. 

  • César de la meilleure adaptation

Stéphane Demoustier,  pour La Fille au bracelet.

  • César de la meilleure musique originale

Rone, pour La Nuit venue.

  • César du meilleur montage

Tina Baz pour Adolescentes. 

OSV Academy
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.