BIM18

L’art de la vidéo sous toutes ses formes

Reportage

La Biennale de l’Image en Mouvement, manifestation pionnière dans le champ de l’art vidéo et fondée en 1985 à Genève a été totalement repensée dans sa forme en 2014. Celle-ci s’est imposée comme une plateforme unique en son genre de production d’œuvres nouvelles. Cette manifestation hybride est à la croisée du festival de cinéma, de la constellation d’expositions personnelles et d’une plateforme de recherche et production. Elle rassemble artistes visuels, performeurs, musiciens et cinéastes.

Nouvelle année, nouvelle édition

Ce sont 20 œuvres inédites qui seront commandées et produites pour cette édition 2018 au Centre d’Art Contemporain Genève. Le projet imaginé explorera de manière singulière l’actualité de la création d’images en mouvement. On verra notamment comment ces images continuent de vivre en-dehors de l’écran et trouvent leur prolongement dans un kaléidoscope fascinant où le regard peut être façonné par le dispositif.

Un nouveau projet innovant gouverne cette seizième édition. Une exposition, conçue comme un vaste environnement immersif déployé sur près de 2500 mètres carrés, sera au cœur de l’événement. Cette expo sera rythmée par un programme intense de premières de films, performances, rencontres et concerts.

Pour cette édition, une exposition immersive a été imaginée. Elle présente différents univers dans un espace foisonnant, sorte de tout unifié grouillant de formes éclectiques. Le public, happé par ces univers, peut commencer à lâcher prise sur la réalité et sur sa perception du temps. Le futur pourrait bien se brouiller en un présent vague, numérique, tandis que des sons primitifs se font l’écho d’un passé qui ne veut pas passer. La BIM explore le statut de l’image en mouvement et son mode d’exposition. S’appuyant sur l’idée que le temps de la projection sur écran vit ses dernières heures. L’accent sera mis sur le potentiel innovant de nouveaux langages adoptés par l’image en mouvement. 

Une génération d’artistes de tous horizons

Parmi les artistes présents, Meriem Bennani, Lawrence Abu Hamdan, Fatima Al Qadiri & Khalid Al Gharaballi, Korakrit Arunanondchai, Ian Cheng et Tamara Henderson réaliseront individuellement une installation immersive commandée et produite par la Biennale de l’Image en Mouvement. Les différentes installations seront liées par un système imaginé par Andreas Angelidakis.

Ligia Lewis présentera en avant-première sa nouvelle chorégraphie, dernier volet d’une trilogie, co-produite par la Biennale et HAU Hebbel am Ufer (Berlin). La musicienne Elysia Crampton présentera une nouvelle œuvre live et l’artiste Pan Daijing une performance sonore inédite.

Dix films et vidéos destinés à une projection en salle ont été commandés à Sarah Abu Abdallah, Neïl Beloufa, Irene Dionisio, Kahlil Joseph, James N. Kienitz Wilkins, Tobias Madison, Florent Meng, Bahar Noorizadeh, Eduardo Williams et Leslie Thornton & James Richards. Ces dix productions constituent un corpus extraordinaire d’œuvres nouvelles présentées en avant-première au Centre d’Art Contemporain Genève et au cinéma Spoutnik à Genève, lors de l’inauguration.

30 ans d’histoire

Il s’agit de l’une des plus anciennes manifestations de ce type en Europe.

Dès le départ, elle s’est positionnée comme un lieu de rencontre pour les commissaires d’exposition, les artistes et le grand public. Elle s’est fixé très tôt quatre objectifs : diffuser et promouvoir les films réalisés par des artistes, produire et coproduire des œuvres nouvelles, éduquer le public et favoriser les coopérations et les échanges internationaux. En quelques années, la Semaine Internationale de Vidéo est devenue un repère, non seulement pour les spécialistes de ce secteur mais aussi pour un large public international.

Depuis sa création, la Biennale de l’Image en Mouvement se veut une plateforme d’idées et d’art. Elle arpente les territoires imprécis des images en mouvement tout en tentant de donner du sens à cet extraordinaire foisonnement d’images qui a progressivement envahi l’ensemble de la création contemporaine.

La Biennale s’accompagnera également d’une série d’événements spéciaux avec notamment Nkisi, Ninos du Brasil et Angela Dimayuga. Un rendez-vous artistique riche à savourer.

Autres lieux de projections : Cinéma Spoutnik - Théâtre de l’Usine (TU) - Le Zoo, Cinema Dynamo - Centre d’Art Contemporain Genève, Le Commun - Bâtiment d’Art Contemporain, Médiathèque du FMAC, Cinéma Spoutnik, Le Grütli, Pavillon Sicli et La Gravière.

BIM18 - du jeudi 08 novembre au dimanche 03 février - Genève / Centre d’Art Contemporain

BIM18
BIM18
BIM18
BIM18
BIM18
BIM18
BIM18
La Chine du Sud
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.