Publié le 5 juillet 2019
AVORIAZ YOGA FESTIVAL
Crédit photo : Oreli.b Photography

AVORIAZ YOGA FESTIVAL

Zoom sur Claire Doulet, professeure de Yoga

Yoga, Nature

Avoriaz innove cette année, la station accueille son premier Festival de Yoga les 26, 27 et 28 juillet. Le cadre naturel et exceptionnel de ce village perché à 1800m d’altitude garantit une évasion à tous les curieux qui seront présents. Au programme : ateliers, cours, concerts et conférences sur le thème "tradition & nuances".

Parmi les professeurs expérimentés, Claire Doulet sera présente. Son quotidien est rythmé par les sports de glisse et séances de yoga. Rencontre avec une passionnée.

Vous évoluez dans plusieurs activités, le yoga, le snowboard et le surf. Quel est le point commun de toutes ces pratiques ?

Je pense que c’est surtout la sensation de liberté. Sur les planches, par exemple, avec la glisse en pleine nature. Avec le yoga, on retrouve cette liberté au niveau du corps. On peut aller explorer à l’intérieur de nous-mêmes.

Est-il facile de tout concilier ?

J’évolue au fil des saisons, donc ça facilite les choses. Quand je vais surfer, faire du snowboard n’est pas une tentation. Tout s’enchaîne logiquement. Le snowboard en hiver est remplacé par le surf ensuite, qui est beaucoup plus doux pour les articulations.

Le yoga suit toute l’année. C’est vraiment complémentaire avec le reste de mes activités, cela m’aide beaucoup, et pas seulement sur le plan sportif ! 

Quand est-ce que vous avez découvert le yoga ?

En voyage, au Sri Lanka, il y a 7 ans. Cela faisait déjà un moment que je pratiquais le snowboard, et j’ai fait beaucoup de gym étant enfant. J’ai toujours été attirée par le yoga, travailler avec mon corps pour retrouver les sensations de mon enfance.

Lors de mon premier cours, j’ai eu un professeur juste pour moi. C’était génial. J’ai continué à pratiquer, particulièrement lors de mes voyages. Cela fait 7 ans que le yoga a une place grandissante dans ma vie. Au début, je pouvais faire des pauses pendant quelques mois, mais aujourd’hui c’est un besoin quotidien !

Quelle forme de yoga pratiquez-vous ?

Surtout Ashtanga et Vinyasa. Le principe du Vinyasa, c'est de travailler sur le mouvement. Il y a toujours un mouvement connecté sur la respiration, pour créer un flot/flow. Le Ashtanga, c’est des séries qui sont déjà préconçues, donc on suit une série à chaque séance, toujours la même. Les deux techniques lient les postures avec des mouvements cohérents. Ces méthodes se complètent à merveille.

Aujourd’hui vous êtes passée de l’élève au maître, avez-vous trouvé ce qui vous convient ?

C’est très épanouissant ! Néanmoins, je ne suis pas devenue maître, je suis toujours élève. Je fais régulièrement des formations, j’ai un professeur qui est à Chamonix et un autre qui est au Canada. Ce qui est génial en yoga c’est qu’on n’arrête jamais de se former. On transmet à notre manière, tout en gardant des codes qui sont des règles pour tous.

Enseigner m’a apporté une nouvelle dimension, j’ai compris beaucoup de choses. On se remet en question, on est boosté. On est obligé d’aller chercher encore plus profondément en soi, parce que pour enseigner quelque chose, il faut l’avoir expérimenté. Avec les élèves, on découvre des morphologies différentes avec des forces et des faiblesses qui ne sont pas les mêmes que les nôtres. On apprend à s’adapter.

Avoriaz c’est votre station de cœur ?

Totalement ! J’ai travaillé pendant 7 hivers ici. Pour moi, c’est une station qui est géniale pour le snowboard. Il y a un terrain de jeu qui est incroyable. J’étais toute seule à donner des cours de yoga ici, et ça s’y prête très bien. Dans cet environnement, il y a beaucoup de passionnés de sports de glisse, et le yoga se marie très bien avec. 

Que pensez-vous du Yoga Festival d’Avoriaz 1800 ?

Ça va être une super opportunité pour rencontrer plein de professeurs géniaux. Je suis ravie de pouvoir les voir ici. Aussi, le cadre d’Avoriaz est idéal, en haut des montagnes dans la nature. Il s’agit d’un environnement propice pour se poser et respirer à fond.

Sur ce festival, je donnerai quelques cours, mais je vais aussi proposer des ateliers tels que le yoga-réflexologie et l’aqua-yoga. Cet atelier aura lieu dans une piscine magnifique, un grand centre avec plein de plantes aquatiques et une vue panoramique sur les montagnes.

Le mot de la fin

Il existe de nombreux préjugés sur le yoga : c’est trop mou, c’est trop lent… Je conseille à tout le monde d’essayer pour se faire sa propre opinion. Parfois, c’est uniquement le prof qui ne convient pas, dans ce cas-là, on n’hésite pas à changer. Cela peut très bien se passer avec quelqu’un d’autre, et c’est à ce moment-là qu’on comprend plein de choses sur soi-même.

 

Propos recueillis par : Zoé Glassey

Étape du Tour

Les évènements associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.