QUELQU’UN D’AUTRE

SE CACHE PEUT-ÊTRE EN NOUS

www.lecrevecoeur.ch

Dans « Quelqu’un d’autre », pièce écrite pour deux hommes et une femme, Valérie Poirier décortique la trajectoire d’un être qui dévie au point de devenir insaisissable au risque de se perdre un peu. À découvrir au théâtre le Crève-Cœur à Genève à partir du 6 mars.

Cette pièce est un questionnement sur les identités plurielles qui fondent l’individu. Auteure phare du répertoire helvétique, Valérie Poirier a reçu le Prix suisse de théâtre 2017. Installée à Genève, elle débute par une carrière de comédienne dans cette ville, puis travaille en tant que réalisatrice, dramaturge et pédagogue, avant de se lancer dans l’écriture, où elle brille par ses personnages cassés et malmenés par la vie.
Ses pièces abordent les thèmes de l’exil, de la transmission et de la maternité dans une langue précise, inventive et teintée d’humour. Elle mélange les genres mêlant poésie et ironie tout en abordant des thèmes essentiels.
Séduit par les talents d’écriture de cette Genevoise d’origine franco-algérienne, Pietro Musillo, metteur en scène, acteur et scénographe italien, lui a donné carte blanche pour écrire un spectacle sur le thème de l’« AUTRE ». Pas un autre éloigné, non, un autre qui sommeillerait en nous depuis toujours. Un autre qui pourrait soudainement faire irruption dans un parcours de vie jusque là bien cadré et provoquer en nous un changement radical de repères, d’histoire, d’identité.
« Dans les vapeurs embrumées d’un buffet de gare de province, Anton et Markus échangent distraitement quelques mots, pour casser le silence et l’attente, entre deux trains et deux gorgées de whisky. Tout semble les opposer, pourtant leurs souvenirs convoquent bientôt l’énigmatique Betty. Dès lors qu’elle entre en scène, Betty renverse les certitudes et active l’insondable mystère de son identité »
A la tête du plus petit théâtre genevois, Aline Gampert privilégie un répertoire piquant et spirituel servi par des acteurs de premier plan. Cette jeune directrice souhaite que le spectateur se sente au théâtre comme chez lui. L’intimité de la salle le permet car elle est petite (à peine 60 sièges) et à portée des comédiens qui y jouent un répertoire à contre-courant.
Découvrez ce « Quelqu’un d’autre » qui pourrait bien être n’importe qui, au Théâtre Le Crève-Cœur, à Genève.

De Valérie Poirier, mise en scène Pietro Musillo
Avec Camille Figuereo, Christian Gregori et Pietro Musillo
Co-production Compagnie cap10 & Le Crève-Cœur

creve-coeurok